21 avril 2009

La télévision fait les trois coups

Etude

Depuis la rentrée, France 2 enregistre des records d'audience le samedi en prime time. La raison? La retransmission en direct de pièces de théâtre. Dernièrement la dernière représentation de la pièce de Pierre Palmade, Les Fugueuses, avec Line Renaud et Muriel Robin, a réuni près de 8 millions de téléspectateurs le 05 janvier 2008. Un défi réussi pour la chaîne publique. Un pari qui s'inscrit dans la nouvelle charte des programmes de France Télévisions qui réserve une grande place à la culture dans sa grille tandis que les chaîne privées concurrentes privilégient la télé-réalité.

Face à ce succès, on peut se dire que la deuxième chaîne frappe fort avec ce nouvelle proposition de divertissement qui fait du téléspectateur un spectateur comme les autres de comédies, de pièces de boulevard etc. On oublierait presque que le théâtre à la télévision est l'un des programmes fondateurs de l'histoire du petit écran depuis l'ORTF.

Retour sur l'histoire du théâtre à la télévision et le succès fulgurant qu'il suscite afin de compendre comment ce divertissement est apparu sur les écrans et pourquoi est-il autant plébiscité par les télespectateurs.

La télévision fait les trois coups

I Au théâtre ce soir : premier acte du théâtre à la télévision

Diffuser du théâtre à la télévison n'est pas une invention récente de France 2. L'idée remonte au début de l'ORTF qui frappé par une grève commence à manquer de programmes à diffuser. Il décide d'emprunter à la télévision belge ( RTBF) une pièce de théâtre enregistrée à Bruxelles dans laquelle jouait Bourvil.

La Bonne Planque remporte un grand succès et donne naissance à l'émission Au Théâtre ce soir proposée par le producteur Pierre Sabbagh. La première émission à proposer du théâtre aux télespectateurs devient le programme phare des années 60 et ce jusqu'en 1988. Un divertissement qui prouve que le théâtre a toujours existé sur le petit écran.

Tous les autres programmes qui ont suivi sont nés de la diffusion du théâtre sur les écrans des Français. Les divertissements produits ne sont que des déclinaisons du théâtre. Comme le petit théâtre de Bouvard qui a vu débuter les humoristes d'aujourd'hui.

II 2007/2008 : le come-back réussi du théâtre sur nos écrans

Qu'est-ce qui a changé depuis la première émission d' Au théâtre ce soir. Le théâtre a disparu pendant une longue période des écrans laissant la place à des émissions de divertissement et non plus à la culture et aux loisirs. Pendant ce temps le théâtre n'existait que dans les salles de spectacles. Un plaisir qui est redevenu inaccessible puisque la possibilité des familles françaises à se payer des places pour aller voir une pièce est plutôt minime. La place de théâtre est plus onéreuse qu'une soirée passée devant son écran de télévision. En 1997, 16 français sur 100 avaient pu aller au théâtre. Probablement que le nouvel engagement de France 2 de diffuser plusieurs fois par an une grande soirée théâtrale en direct va mettre fin à cette injustice. France Télévisions se rattrape après des années à connaître comme seul rendez-vous du spectacle vivant à la télévision... la cérémonie des Molières

Le théâtre est devenu la nouvelle ambition de France 2 en matière de programmes culturels.

III Le théâtre à la télévision : le spectacle vivant opposé à la télé-réalité.

Politique de France Télévisions et de son nouveau PDG. Voir extrait d'une ITV de Patrick de Carolis à ce sujet.

Faire de la culture une priorité devient la préoccupation de France 2. A travers la "captation", l'ambition de la chaîne de diffuser en direct une pièce de théâtre, elle se démarque brillamment de ses chaînes concurrentes. Tout a commencé il y a trois ans avec France 4 appartenant à la holding France Télévisions. La petite soeur de France 2 diffuse une fois par mois une pièce en direct. Elle a permis de réintroduire le théâtre sur nos écrans en rivalisant avec d'autres chaînes thématiques qui diffusent des one man show telle que Paris Première. C'est au tour maintenant à la deuxième chaîne de s'initier aux plaisirs des planches.

C'est réussi puisque les audiences suivent depuis fin 2007. Ce qui n'était pas le cas le 25 juin 2007 lors de diffusion de la pièce de Denis Podalydès, Cyrano de Bergerac qui avait enregistré une faible audience.

Faute ausx télespectateurs habitués à la télé-réalité et aus séries américaines?C'est possible. France 2 se refuse de tomber dans la stratégie des jeux et émissions de télé-réalité qui font monter l'audience. Mais le phénomène du reality show a tendance à s'essouffler en France. C'est pour cela que les émissions culturelles refont surface. Le théâtre séduit les télespectateurs lassés de voir toujours les mêmes programmes à la télé. D'où le succès enregistré dernièrement par Les Fugueuses. Le record d'audience le plus important pour une pièce de théâtre diffusée sur France 2.

Extrait des Fugueuses avec Muriel Robin et Line Renaud

La télévision publique des années 2000 fait un bon en arrière en réactualisant les types de programmes qui faisaient les beaux jours de l'ORTF. Réintroduire le théâtre à la télévision quand les émissions de télé-réalité hantent nos écrans, révèle une volonté de lutter contre la "télévision poubelle". Quand certains rêvent au temps de cerveau disponible du télecpectateur pour lui faire vendre du Coca Cola, d'autres se voient retirer la publicité de leur antenne. Le service public est en pleine métamorphose. Personne n'aurait penser que France 2 arrive à attirer des millions de télespectateurs le samedi soir pour regarder une pièce de théâtre. Le succès est au rendez-vous grâce à ses téléspectateurs. Les contribuables à la redevance qui ont tout simplement envie de voir autre chose.

Posté par pannetier à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La télévision fait les trois coups

Nouveau commentaire